La place des adverbes

 La place (colocación) des adverbes




Un adverbe peut modifier:

- un adjectif

- un verbe 

- un autre adverbe

- une phrase

Il existe plusieurs sortes (tipos) d'adverbes, ils peuvent exprimer (pueden expresar):

La quantité: assez (bastante), aussi (también), beaucoup (mucho), moins (menos), peu (poco), plus (más), moins (menos), presque (casi) , seulement (únicamente), tout (todo), très (muy), trop (demasiado), un peu (un poco) , tellement (tan), si (tan) ...

Le temps: aujourd'hui (hoy), après (luego), autrefois( antes, antiguamente), avant (antes), bientôt (pronto), d'abord (en primer lugar), déjà (ya), demain (mañana), ensuite (luego), hier (ayer), jamais (nunca), maintenant (ahora), tard (tarde), tôt (temprano) ....

La fréquence: quelquefois (a veces), parfois (a veces),  rarement (pocas veces), souvent ( a menudo),  toujours (siempre), jamais (nunca), d'habitude (normalmente) ...

Le lieu: à côté (al lado), à droite (a la derecha), à gauche (a la izquierda), dedans (dentro), dehors (fuera), derrière (detrás), devant (delante), dessous (debajo), dessus (encima), ici, (aquí),  là, là-bas,(allí),  loin (lejos), nulle part (en ninguna parte), partout (por todas partes) ...

La manière: bien, mal, pire (peor), ensemble (juntos), vite (de prisa), lentement, prudemment (prudentemente) ...

La négation: non, ne ... jamais (nunca),  ne ... plus (ya no), ne rien (nada), ne ... personne (nadie)


PLACE DE L'ADVERBE (colocación del adverbio)

1. Si l'adverbe modifie un adjectif ou un autre adverbe, il est situé avant l'adjectif ou l'adverbe.

Exemples: Elle est vraiment aimable. /  Il avait réellement beaucoup de choix

2. Quand l'adverbe modifie un verbe à une forme simple, il se place après.

Exemples: Elle travaille beaucoup. / Je regarde aussi la télévision

3. Quand l'adverbe modifie un verbe à un temps composé, il se place entre l'auxiliaire et le participe. 

Exemple: ils ont beaucoup travaillé.

Les adverbes normalement interposés (los adverbios que se colocan en medio suelen ser): bien, mal, beaucoup, peu, trop, assez, toujours, souvent, rarement, encore, enfin, déjà, certainement, sûrement, peut-être, presque, à peine, vraiment ...

- Les adverbes plus longs, sont placés généralement après (se colocan detrás) 

Exemple: On a parlé lentement. 

- Les adverbes de temps et de lieu sont postposés

Exemples: je l'ai cherché partout / Nous sommes arrivés tôt

4. Les adverbes qui modifient une phrase peuvent être situés en début de phrase ou à la fin. 

Exemple: Hier, il a plu beaucoup. / Il a plu beaucoup hier. 

5. Sûrement et certainement ne se situent jamais en début de phrase. 

Exemple: Il est sûrement sorti. / i

6. Ensemble est toujours placé derrière le verbe. 

Exemple: Elles jouent ensemble au tennis. 

7. Avec un verbe à l'infinitif: si l'adverbe est court on le met devant, s'il est plus long, derrière 

Exemple: il faut bien parler / Il faut parler doucement


EXERCICES

1. Dis si l'adverbe est bien ou mal placé.

2. Formez des phrases


Le discours indirect au présent


Quand on rapporte les mots de quelqu'un, on utilise le style indirect (Cuando citamos las palabras dichas por alguien, empleamos el dicurso indirecto.)
Le discours indirect est introduit par des verbes de déclaration ou d’opinion. Voici quelques verbes intruducteurs: 
Il / elle dit… / il / Elle annonce… / Il / elle affirme… / Il / elle demande... / Il / elle veut savoir... / il / Elle raconte… / Il / elle explique... / il / Elle répond…

Cuando el verbo introductor está en presente, no hay cambios de tiempo en el estilo indirecto. 
    Quand on passe du discours direct au discours indirect, il est nécessaire de faire quelques changements (cuando pasamos del estilo directo al indirecto, es necesario hacer algunos cambios): on modifie les pronoms personnels, les adjectifs possessifs...

    Phrase affirmative / négative:
    Paul dit: «Il fait beau aujourd’hui.»  Paul dit qu’il fait beau aujourd’hui.
    Paul et Marie disent: “Nous ne rentrerons pas après dîner”.→ Ils disent qu'ils ne rentreront pas après dîner. 
    Céline dit: “J'ai soif” → Elle dit qu'elle a soif.
    Phrase interrogative:
    A) Sans mot interrogatif (sin palabra interrogativa). Preguntas cuya respuesta es : Oui, non
    Paul me demande: “Tu vas venir?”  Paul me demande si je vais venir.
    Jean me demande: “Est-ce que tu seras là demain?” → Jean me demande si je serai là demain. 

    B) Preguntas que empiezan con qu’est-ce que qu’est-ce qui, usamos ce que ce qui (qué).
    Marie me demande: Qu’est-ce que tu dis? → Marie me demande ce que je dis. 
    Pierre demande: “Qu’est-ce qui lui prend?” (¿Qué mosca le ha picado?) Pierre demande ce qui lui prend

    C) Preguntas que empiezan con adverbios, volvemos a usar el mismo adverbio.
    Paul te demande: “Quel âge as-tu?” → Paul demande quel âge tu as.
    Carole me demande: “À qui est-ce que tu penses?” → Carole me demande à qui je pense.
    Marine me demande: “Pourquoi est-ce que tu es fatigué? → Marine me demande pourquoi je suis fatiguée.
    Benjamin demande:  Comment s’appelle-t-il? → Benjamin veut savoir comment il s’appelle.

    Como véis en el estilo indirecto no se pone “est-ce que” y tampoco se invierte el sujeto y el verbo. No se diría: Paul demande quel âge as-tu.)

    Phrase impérative

    Cuando trasladamos un orden o un consejo al estilo indirecto, utilizamos el infinitivo precedido de la preposición de. 
    Il m’a dit: «Ne sois pas si curieuse!» → Il m’a dit/demandé de ne pas être si curieuse.
    Elle me dit : “Mange!” → Elle me dit de manger

EXERCICES



Le participe présent et le gérondif


El participio presente y el gerundio (en francés:le participe présent et le gérondif) son, junto al infinitivo, formas no personales de los verbos. En francés, el gerundio y el participio presente de los verbos se emplean en la lengua escrita y oral, respectivamente, para formular oraciones subordinadas.

Le participe présent

1) Formation

On forme le participe présent à partir du radical du verbe à la première personne du pluriel du présent. On change la terminaison -ons par -ant

Ex : nous chantons; chantant / nous mangeons; mangeant / nous finissons; finissant / nous buvons; buvant 

Il y a des participes présents irréguliers: être= étant / avoir= ayant / savoir = sachant 

2) Utilisations

Le participe présent a deux utilisations : 

- Remplacer la relative avec « qui » 
Ex : Je préfère le gâteau ayant le plus de chocolat = Je préfère le gâteau qui a le plus de chocolat.
Ex : Ils ont dîné dans un bistrot proposant des spécialités. = Ils ont dîné dans un bistrot qui proposait des spécialités.
- Exprimer la cause et remplacer « comme » ou « étant donné que » 
Ex : Étant malade, je me suis couché tôt. = Comme j’étais malade, je me suis couché tôt.  (como estaba enfermo...)
Ex : Adorant le cinéma, elle y est allée. = Étant donné qu’elle adore le cinéma, elle y est allée. (Dado que, como a elle le encanta el cine, ….) 

LE GÉRONDIF (GERUNDIO)

1) Formation

Le gérondif est formé de : « en » + participe présent 

Ex : nous chantons;en chantant / nous mangeons;en mangeant / nous finissons;en finissant / nous buvons;en buvant 

Les gérondifs irréguliers sont : être; en étant / avoir; en ayant / savoir; en sachant 

2) Utilisation

Le gérondif peut exprimer : 

- La simultanéité
Ex : Il se douche et écoute la radio en même temps. = Il se douche en écoutant la radio. 
Ex : Elle a souri au moment où elle l’a vu. = Elle a souri en le voyant. 
- Le moyen ou la manière
Ex : Il s’est fracturé le genou en jouant au foot. 
Ex : Elle va découvrir le pays en logeant chez les autochtones. 
- La condition 
Ex : Tu auras de bons résultats si tu étudies. = Tu auras de bons résultats en étudiant. 
Ex : Vous saurez comment faire si vous appelez l’ambassade. = Vous saurez comment faire en appelant l’ambassade. 

- La cause

Ex: En faisant trop de sport, il s'est fait mal au dos = Comme il a fait trop de sport, il s'est fait mal au dos.

- L'opposition. Quand il est précédé de "tout"

Ex: Elle est maigre tout en mangeant beaucoup. = Elle est maigre; pourtant (sin embargo) elle mange beaucoup. 


EXERCICES